bannière-FR-2
Bannière-portable

« Restituer à l’Homme sa dignité, voilà le grand secret. » 

Abbé Pierre, Pensées inédites, 2015.

Emmaüs a été fondé par l’Abbé Pierre en 1949. Ce mouvement de solidarité internationale se base sur un principe éthique fondamental : plutôt que de travailler pour les plus démunis, il travaille avec eux, pour les aider à retrouver leur dignité et à aider les autres personnes dans le besoin. Depuis 1949, le mouvement s’est efforcé de construire une société plus humaine, en luttant contre toutes les formes d’exclusion et de discrimination – qu’elles soient de nature sociale, raciale, politique, économique, religieuse ou philosophique – et en s’assurant que les droits fondamentaux soient garantis et respectés pour tous. Emmaüs cherche à lutter contre les causes de la misère, en proposant des alternatives concrètes à notre société actuelle, basée sur le profit.

Présent dans le monde entier, Emmaüs compte aujourd’hui plus de 300 groupes répartis sur l’ensemble du continent européen. Leur activité principale porte sur la récupération et la valorisation des objets de seconde main. Elle reflète une démarche réfléchie en lien avec les valeurs de solidarité, d’accueil, et de sobriété du mouvement : de même qu’Emmaüs donne une seconde vie à des objets délaissés, il donne une seconde chance à des humains que la société avait mis au rebut. Ainsi, les groupes Emmaüs sont pionniers d’un modèle alternatif qui conjugue développement économique, respect de l’environnement et action sociale et solidaire en faveur de la lutte contre l’exclusion.

Emmaüs et la Déclaration universelle des droits de l’homme

La Déclaration universelle des droits de l’homme fait partie intégrante du manifeste universel porté par le Mouvement Emmaüs. Dans l’esprit de ce texte, les groupes agissent quotidiennement sur le terrain pour en défendre les valeurs et en dénoncer les atteintes. Par des actions concrètes, ils font vivre les 30 articles qui la composent : chaque être humain, retrouvant sa dignité, contribue à construire un vivre-ensemble plus solidaire dans le respect des droits fondamentaux.

Si les valeurs universelles prônées par cette déclaration furent capitales dans la structuration de la paix en Europe, force est de constater que l’ambition de 1948 a été revue à la baisse. Les garanties apportées par ce texte sont loin d’être une priorité de nos sociétés contemporaines. Aux échelles locale, régionale, nationale et européenne, trop peu de décisions politiques sont prises dans le sens de la protection des droits fondamentaux.

Ensemble, appliquons la Déclaration universelle des droits de l’homme pour donner du sens aux valeurs qu’elle défend.

#liberte #egalite

#droitsuniversels #libertepourtous

#vie #surete
 

#contrelesclavage

#contrelatorture

#personnalitejuridique

#egalitedevantlaloi

#protectiondelaloi #recourseffectif

#justice #privationdeliberte

#justiceindependante #impartielle

#presomptiondinnoncence #legalitedesdelitsetdespeines

#vieprivee

#librecirculation

#droitdasile

#nationalite

#famille #mariagelibre

#propriete

#conscience #religion

#libertedexpression

#libertedereunion

#chosepublique #democratie

#securitesociale

#travail #syndicat

#repos #congespayes

#protectionsociale

#education

#culture #droitsdauteur

#mondelibre #equite

#responsabilite

#droitsfondamentaux